L’assurance vie bientôt remaniée ? – Lundi, 14 Avril 2014
02 Mar 2015

L’assurance vie bientôt remaniée ? – Lundi, 14 Avril 2014

Le dernier remaniement n’est pas forcément une

02 Mar 2015

Le dernier remaniement n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les épargnants. Suite à la nomination de Bernard Cazeneuve à l’Intérieur dans le nouveau gouvernement de Manuel Valls, le portefeuille du Budget est attribué à Christian Eckert. Or, en matière d’épargne et plus particulièrement d’assurance vie, le député PS de Meurthe-et-Moselle fait plus figure de faucon que de colombe.

L’élu socialiste s’est ainsi illustré par une proposition de loi (PPL) visant à obliger les assureurs vie à rechercher, à la suite du décès du souscripteur, les bénéficiaires du contrat qui ne sont pas déclarés. S’ils échouent, les sommes « en déshérence » seront transférées à la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Adoptée en février dernier à l’Assemblée nationale, la PPL devrait être prochainement examinée au Sénat.

Autre marotte de l’ex-rapport général du Budget au Palais Bourbon : la création d’un fichier de tous les contrats d’assurance vie souscrits en France. Là aussi, l’idée est de réduire le nombre de contrats « en déshérence » et, au passage, vérifier que toutes les sommes sont bien déclarées. Mais le grand « dada » de Christian Eckert est la réduction des avantages fiscaux offerts par le placement préféré des Français.

Ce gardien des finances publiques réclame, depuis des mois, à cor et à cri que l’abattement lors de la succession prévu dans le cadre de l’assurance vie soit réduit de 152.000 euros à 100.000 euros par bénéficiaire. Parachuté à Bercy, le pourfendeur est bien placé pour imposer ses idées. D’autant que le gouvernement, s’il veut respecter ses engagements vis-à-vis de Bruxelles, va plus que jamais devoir racler les fonds de tiroir.

Leave a comment
More Posts
Comments

Comments are closed.